Choix et commentaires des articles du Nouvel Observateur

12 août 2010

Résistant ou terroriste ?

Lire les commentaires / Enregistrer un commentaire
 
 

Classiquement pour l’occupant le résistant est un terroriste.

C’est donc un simple point de vue opposé : le fellaga est un terroriste pour le métropolitain et un héros pour l’algérien.

La résistance peut également être une couverture du banditisme comme on l’a vu dernièrement à Tremblay-en-France ou à Grenoble, les forces de l’ordre étant alors considérée comme forces d’occupation. C’est pas une blague :
« Ces quartiers submergés par une occupation devenue militaire ont, un temps, submergé les forces d’occupation.  »

extrait d’une tribune d’un collectif de soutien publiée par Libération :
"Pour les cinq de Villiers-le-Bel"

Une sorte d’approbation des pressions des bandits envers la population, sinon un appel au tir aux pigeons avec policiers comme cibles.
Tribune (ou appel ?) reproduite et applaudie par Anna, sur le site du Nouvel Observateur.

 

 

Et puis s’en prendre aux forces de l’ordre, ça a toujours été mal vu, même pendant l’occupation allemande :
« Appartenant au mouvement MOI (Main-d'OEuvre immigrée), dont Missak Manouchian fut l'un des membres les plus connus, il s'est vu refuser la Légion d'honneur parce que la MOI avait tué des policiers français. Des policiers qui avaient participé à la déportation d'enfants juifs au Vél' d'Hiv' et à Drancy »

extrait d’un article du Nouvel Obs du 22 juillet 2010


 

 

Mais dans le monde contemporain plus violent qu’il ne l’a jamais été selon certains, et pas seulement du fait de la colère des Dieux — tremblements de terre, inondations, explosions de volcans …, autant de messages divins avant l’Apocalypse ou la venue du Messie — peut-on encore résister sans violence ?

Pas sûr :
"Israël harcèle les manifestants non-violents"
« On savait qu’Israël ne déteste rien tant que la résistance non-violente qui non seulement combat efficacement l’occupation et la colonisation, mais ne peut être présentée de manière crédible comme « terroriste » par sa propagande. »


Bon, c’est vrai que l’auteur de ce communiqué n’est peut-être pas très objectif, mais comme on dit, y-a pas de fumée sans feu.

 

Tout ça pour en venir à un article de Mirage, co-auteur de "L'avis sauve, à condition d'éclairer", blog du Nouvel Observateur.
En commentaire de son article :
"QUELLES SONT DONC, NOM D'UN CHIEN, LES CAUSES DES CAUSES DES CAUSES DE LA VIOLENCE?"
il nous explique :
« tu confonds violence et résistance. J'ai pourtant essayé (…) de montrer que répondre à la violence peut se faire de deux façons:
(…)
On peut tuer pour résister. Mais pas n'importe comment, pas n'importe qui, l'acte par lequel on tue est un acte de refus de voir la barbarie avoir le dernier non-mot sur l'univers humain toujours précaire et fragile. Les islamikares, les terroristes ne résistent pas à la violence, tout au contraire, ils l'allument partout où elle n'a nulle occasion de naître: le premier venu, n'importe où, sans autre plan que celui de la matière explosive et du détonateur. Il n'y a plus d'homme autour, au dessus , en dessous de la ceinture. Ca, de la résistance? De la violence, tout bêtement, comme toujours. »



 

Appliquons cela au cas Salah Hamouri. Donc selon Mirage on peut tuer pour résister si ce n’est pas fait n'importe comment — « un acte de refus de voir la barbarie avoir le dernier non-mot » — et si la cible n’est pas n'importe qui. En gros ce que les israéliens appellent un assassinat ciblé.

Mais la tentative d’assassinat pour laquelle Salah Hamouri a été condamné ne remplit-elle pas ces conditions ? Parce que quand même, le rabbin Ovadia Yossef, c’est pas n’importe qui. Donc acte de résistance ou de terrorisme ? On en revient encore à l’exemple du fellaga, terroriste pour les uns, héros pour les autres.

 

Tags

Abbas abeilles adultère afrique agape agriculture aide humanitaire aide internationale Alain Duhamel algérie alimentation antisémite antisémitisme apa apero ashkénaze Asia Bibi asie asie centrale asile assurance attias Aubry autorité palestinienne Balladur banier banlieue Barhoum Baroin Bedos Ben Ali benoît XVI Bergham Bernard Gensane berra besancenot bettencourt bhl bio Blaise Compaoré blasphème blocus BNVCA bœuf Boillon Boris Boillon boullet Bouteflika boycott Burkina Faso cabane capitalisme caricature carrefour Cassez catholique cécilia cécilia attias Céline censure Cesare Lombroso charia charia en France chine chrétien Christian Jacob Clearstream clocher cmu cnil co2 collomb colonisation colons israéliens commissions communautarisme communisme Compaoré complémentaire maladie concordat congo consommation Copé coran corruption Côte d'Ivoire CRIF dahan Dar al-Islam ddt de Raincourt démocratie Denis Robert dépendance dettes dictature Dieudonné dis papa discrimination diversité droit local Alsace-Moselle DSK Duflot eau école éducation éducation nationale edvige égalité des chances église Egypte el-dia élevage enseignants environnement épuration ethnique Eva Joly ex-urss fabius famille sarkozy Fawzi Barhoum femme en islam fichier fillon finlande fiscalité Florence Cassez flottille pour gaza françafrique François Reynaert François Sauvadet françois-marie banier Galant Gauchet gaza Gbagbo génocide grande distribution greffe grippe Guillebaud Guillegaud haïti halal hamas Hamon Hamouri handicap Hannibal Hessel hoffe homo hortefeux Hulot humiliation humour identité identité nationale immigration indépendance des juges indochine institutions intégrisme international irak iran islam israël israël société jean daniel Jean-Claude Guillegaud Jean-François Copé JMB joffrin Joly juif juifs julliard justice Kadhafi kafka Karachi karcher KFC Kirghize kirghizistan kosovo laboratoire lagarde laïcité lapidation latran les jeunes paieront libéralisme libération liberté liberté d'expression liberté d’expression liberté de culte liberté des peuples Libye lobbies lobby Lombroso lyon Maghreb Mahmoud Abbas mahomet mai 68 maladie maltraitance mammouth marchés marie massacre médecin média médias Medjugorje Mélenchon méthane Mexique microparti minaret minorités mirage Mirjana Moscovici moyen-orient musulman Nicolas Bedos Nicolas Hulot Noël nouvel obs Nouvel Observateur Obama olivennes OLP ONU Ouattara ouïgours Ouzbek Ouzbékistan pakistan palestine pape parti Pierre Moscovici piketty plongée police politique politique économique politiquement correct pollution Poutine prison privatisation protection des minorités ps publicité qatar racisme Rama Yade ramadan réchauffement climatique réforme religion république résistance restaurant retraite retraites révolte des peuples révolte économique arabe Reynaert ripoux rom roms rousset Royal Russie Ruymbeke Sabeg Salah Hamouri santé sarkoland sarkozy Sassou Nguesso Sawari secret secret défense secte sécu sécurité sécurité sociale séfarade Ségolène Royal serbie Shepard siné social société soixante-huitards solidarité south park SS subprime suisse Sylvie Pierre-Brossolette syndicat talibans télé terre chrétienne terrorisme textes sacrés thaïlande Tibéhirine tnt torah trafic d'organes tsahal Tunisie tv ump urbanisme val vente d'armes Villepin violence violence banlieue violence femmes violence urbaine woerth xinjiang Yade Yazid Sabeg Yoav Galant Zoé Shepard

Rechercher dans ce blog

Archives du blog

Autre blog de j.michel